ADVERTISMENT
ADVERTISMENT

Banques centrales et construction de l’autorité monétaire
La mesure de la monnaie s’est imposée au coeur de nos économies et de nos sociétés. Mesurer la monnaie, c’est à la fois estimer sa quantité et calculer sa valeur, mais aussi en régler la circulation et la distribution, en modérer la création et l’usage. Cette raison monétaire n’est pas un fait de nature.

Elle a une histoire riche et changeante, encore largement inexplorée. Entamée à la Lumières et poursuivie jusqu’à nos jours, l’histoire de la mesure de la monnaie a reposé pour l’essentiel sur l’action de ces institutions dotées dès l’origine du privilège rare d’émettre de la monnaie : les banques centrales.

Les contributions réunies dans ce livre étudient pour la première l’histoire des modalités théoriques et pratiques de la mesure de la monnaie par les banques centrales, en France et dans d’autres européens. Elles montrent que la production de statistiques monétaires résulte toujours d’un processus à la fois technique et politique, interne et externe aux banques centrales.

C’est, en dernière analyse, sur ce machinerie statistique de plus en plus complexe, progressivement établie par l’organisation de services d’études et le recrutement de personnels qualifiés, que les banques centrales ont construit, de manière croissante au cours de l’époque contemporaine, leur autorité monétaire.
Ouvrez la page suivante pour Télécharger PDF.
ADVERTISMENT
ADVERTISMENT